Team VSAT


           Membres de l'équipe

          Luc LEBEAU (DR CNRS)
          Françoise PONS (PU)
          Anne CASSET (MCU)
          Carole RONZANI (MCU)
          Émilie SICK (MCU)  

          Ezeddine HARMOUCH (post-doctorant)
          Fareeha BATOOL (ATER)
          Samuel ARCA (doctorant)
          Thomas SCHOEPS (TCN, CDD)
          Manon PLUMAIL (IE, CDD)
         

                               






 

L'équipe VSAT fait partie de la Fondation pour la Recherche en Chimie et de l'Institut Thématique Interdisciplinaire (ITI) InnoVec. Ses activités sont principalement orientées vers le design et l’étude de systèmes lipidiques et nanoparticulaires avec, en ligne de mire, le développement de vecteurs non-viraux pour la thérapie génique. Composée de chimistes et de biologistes toxicologues, VSAT intègre les problématiques liées à la sécurité des systèmes qu’elle développe, dès leur conception et tout au long des processus d’optimisation. Ceci passe, notamment, par des études fondamentales sur la toxicité des systèmes nanoparticulaires et fait appel à une démarche expérimentale à la fois in vitro et in vivo.

Le développement spécifique de vecteurs permettant la délivrance simultanée de plusieurs agents thérapeutiques (un gène "médicament" et un agent de chimiothérapie conventionnel) et offrant la possibilité de mettre en œuvre deux modalités d’imagerie (par fluorescence et par résonance magnétique-IRM) est également activement poursuivi. L’objectif est de concevoir des agents théranostiques offrant les avantages complémentaires, en imagerie, de la sensibilité (fluorescence) et de la résolution spatiale et de la pénétration tissulaire (IRM).

D’autres travaux visent plus précisément des applications dans le traitement des pathologies pulmonaires (asthme, bronchopneumopathie chronique obstructive ou BPCO-maladie du fumeur, cancer du poumon…), avec une approche impliquant l’administration locale d’acides nucléiques thérapeutiques dans le poumon. Ceci impose une prise en compte des particularités de l’épithélium pulmonaire, notamment de la présence de mucus qui protège cet épithélium et limite l’efficacité des traitements. Les stratégies développées passent par l’élaboration de vecteurs dotés de propriétés mucolytiques intrinsèques et capables de moduler les propriétés viscoélastiques du mucus. 

Mots-clés: vecteurs, nanoparticules, (nano)toxicologie, thérapie génique, agents théranostiques


Responsables de l'équipe

Françoise PONS          Luc LEBEAU     
Tel.: 33 (0)3 68 85 42 03          Tel.: 33 (0)3 68 85 43 03
        pons@unistra.fr          llebeau@unistra.fr   

Actualités

VSAT recrute un post-doctorant (cf. menu déroulant).

L'association Vaincre la Mucoviscidose (VLM) finance la thèse de Samuel Arca.

 

Quelques publications

Mater Today Adv 2021 - Biomaterial-assisted gene therapy for translational approaches to treat musculoskeletal disorders.

Front Chem 2020 - Dual gene delivery reagents from antiproliferative alkyphospholipids for combined antitumor therapy.

Chem-Eur J 2019 - Erufosine (ErPC3) cationic prodrugs as dual gene delivery reagents for combined antitumor therapy.

RSC Adv 2019Influence of carbonization conditions on luminescence and gene delivery properties of nitrogen-doped carbon dots.

J Nanopart Res 2019Lysosome-mediated toxicological responses of polyethyleneimine-based cationic carbon dots.

Int J Pharm 2016Enhanced gene delivery to the lung using biodegradable polyunsaturated cationic phosphatidylcholine-detergent conjugates.

Biomaterials 2015Efficient in vitro and in vivo pulmonary delivery of nucleic acid by carbon dot-based nanocarriers.